Dans le cadre du Plan de Relance, l’Etat met à disposition 650 millions d’euros dédiés au financement du recyclage des friches sur l’ensemble de l’année 2021-2022. Pour la deuxième édition de l’opération « Fonds pour le recyclage des friches », débutée le 15 juillet dernier, les porteurs de projet ont jusqu’au 8 octobre pour déposer leur dossier auprès de l’ADEME. DEKRA accompagne les collectivités et entreprises et réalise des investigations sur site. Le but ? Fournir une première analyse environnementale et évaluer la faisabilité des projets.

13.09.2021
Temps de lecture: 3 minutes

Les enjeux de la réhabilitation des friches industrielles, commerciales et administratives 

Pour les collectivités, la reconversion des friches permet de revitaliser l’attractivité des territoires qui auraient été trop longtemps délaissés. Pour les entreprises, il s’agit principalement de répondre aux enjeux de pression foncière dans les centres urbains.
Ces reconversions d’usage, qui concernent le plus souvent d’anciens sites industriels, ne sont pas sans risques ni obstacles. La reconquête des friches nécessite une bonne connaissance des impacts sanitaires et environnementaux que peuvent provoquer les pollutions déjà présentes sur ce type de terrains.  

La fonctionnalisation des sols demeure donc un des enjeux principaux et nécessite un niveau d’analyse poussé. Les opérations de réhabilitation (démolition, dépollution ou restructuration lourde) s’accompagnent le plus souvent d’un surcoût qui doit être anticipé en amont. La reconversion de ces lieux pose ainsi la question de la prise en charge financière.

Le dispositif d’aide à la reconversion des friches

Initialement porté à 300 millions d’euros, le « Fonds friches » a été victime de son succès et étendu à 650 millions d’euros pour la deuxième édition qui a débuté le 15 juillet 2021. Lors de la première édition, 544 projets ont été financés pour un total de 1 300 hectares.

Tous types de maîtres d’ouvrage des projets de recyclage de friches peuvent en bénéficier : les collectivités, des EPL ou SEM, les bailleurs sociaux ou encore opérateurs et établissements publics d'État. Bien que la plupart des dossiers soient émis par des acteurs publics, les entreprises privées peuvent également en bénéficier.

Les friches issues d’anciens sites industriels ICPE ou de sites miniers dont la pollution est avérée pourront également profiter d’un dispositif de reconversion selon le cahier des charges établi par l’ADEME. Pour cette deuxième édition, ces friches à risque bénéficient d’un fond total de 30 millions d’euros. Pour cette deuxième édition, toutes les candidatures aux appels à projet régionaux « recyclage foncier » ou nationaux de l'ADEME, doivent être déposés sur la plateforme Démarches simplifiées avant le 8 octobre. Les lauréats seront annoncés d’ici le 10 novembre 2021.

 

L’expertise DEKRA

DEKRA accompagne les acteurs publics comme privés en amont de leur projet de reconversion, tout au long de la phase de faisabilité et jusqu’à la réception des travaux. Nos experts assistent les promoteurs et les collectivités sur la gestion des risques et des impacts environnementaux par un accompagnement sur mesure adapté à chaque projet. 


Pour plus de précisions, téléchargez le guide d'accompagnement au dépôt d'une demande d'aide ou directement sur le site de l’ADEME.

1 La date limite des candidatures est fixée au plus tard au 8 octobre 2021 mais peut varier selon les régions sur le volet « recyclage foncier » 

Vous souhaitez en savoir plus ?